AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une petite et une grande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Une petite et une grande   Lun 5 Mar 2012 - 21:02

La petite Belina accompagnée de la grande Pherea entrent dans l'établissement dépendant de la Commanderie. La jeune fille se demande ce qu'un tel lieu de débauche peut bien faire en ce lieu. Ces dames semblaient si fières sur leurs chevaux que la jeune fille ne les imagine pas en train de boire comme les ivrognes de son village.

Mais, l'établissement étant chaud, il est le bienvenu pour l'heure actuelle. Montrant une table et leurs chaises soigneusement rangées, l'enfant demande à s'asseoir. L'adulte lui sourit et la petite prend ça pour une invitation.
Un peu plus tard, donc, les deux nouvelles arrivées en ce lieux sont attablées, la jeune fille se demande si elle doit entamer la discussion, ou laisser les questions arriver d'elles même. Mais, comme elle a faim, et soif, elle ne tardera pas à demander quelque nourriture et boisson, si son ainée ne le lui propose pas d'elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Pherea
Historienne en Chef
avatar

Nombre de messages : 3745
Date d'inscription : 11/11/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Mar 6 Mar 2012 - 17:07

Le trajet jusqu’à la taverne fut silencieux. C’est que la fée n’avait pas bien l’habitude des enfants. Tout ce qu’elle savait des rapports enfant-adulte, sortait du fond de sa mémoire. Elle se rappelait avoir toujours détesté le ton condescendant et la voix suraigüe que prenaient les hommes et les femmes qui lui parlaient, parfois agenouillés face à elle, parfois même lui pinçant les joues. S’étant juré de ne jamais faire subir ceci étant adulte, la fée considérait aujourd’hui trop souvent les enfants comme des êtres égaux à elle. Aussi, elle oubliait la naïveté de ceux-ci et ne s’expliquait pas les réactions brutes, dénuées de tout recul. Alors, en règle générale, les enfants restaient à ses yeux des êtres compliqués et agaçants.

Face à cette petite, la Scribe Adjointe voyait une recrue potentielle, dotée d’une détermination indéniable. Elle voulu en savoir davantage. Une fois toutes deux installées, la grande demanda pain, fromage, pomme, lait de chèvres et une liqueur de châtaigne. Après avoir réparti la commande sur la table et invité la petite à se servir, la fée se lança enfin :

Alors, raconte moi ce que tu es venue faire ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Mer 7 Mar 2012 - 12:01

La joie se dessine sur le petit visage quand les victuailles arrivent sur la table. Bien vite, la main s'approche et une pomme, un bout de pain et de fromage disparaissent pour atterrirent devant Belina. Par quoi commencer ? La pomme, sa chaire craquante, son gout juteux, ce serait parfait. La jeune fille prend donc le fruit, et le lustre sur un coin non crotté de sa chemise. Bien vite, la pomme brille autant que ses yeux. Il est alors tant de croquer à pleines dents dedans.

C'est, bien évidemment, ce moment là que choisit Pherea pour lui demander de raconter son histoire.

Alors, raconte moi ce que tu es venue faire ici.

Che suis venue renconchtrer les Dames Blanches oups, ses parents ne lui avaient ils jamais dit de ne pas parler la bouche pleine ? La fillette, déglutit donc promptement, manquant s'étouffer. Sa main cherche un verre de lait, qu'elle trouve. La boisson est bue, et la toux se calme, laissant le petit visage légèrement rouge.

Pardon fait l'enfant d'une petite voix.
Je suis venue, parce que je veux rencontrer les Dames Blanches ! lance t-elle d'une voix pleine de l'assurance que lui donne son jeune âge.
Chez moi, à Loches, en Touraine, c'était la guerre, il y a quelques mois. Tu le sais ? question qui n'en est pas vraiment une, la petite poursuit sans attendre la réponse de la grande.
Et, un beau matin, j'allais chercher de l'eau pour les vaches de mes parents, et sur le chemin, ses yeux se remettent à briller lorsqu'elle évoque ce souvenir, j'ai entendu un grand bruit. C'était comme une troupe au galop. Mes parents m'avaient dit : si tu entends les chevaux, fuie. La guerre, c'est pas pour les enfants. Mais, je sais pas pourquoi, je suis restée, sur le bord de la route, à attendre. Et, c'est là ! je les ai vu, comme je te vois. Elles étaient sur leurs grands chevaux, toutes armées et allant noblement. La première de la troupe avait un grand étendard vert. Elles étaient belles ! l'enfant s'est levé en racontant son histoire.
Même que j'ai failli me faire écraser, j'étais pas assez sur le bord du chemin. Et elles allaient si vite, elles pouvaient pas me voir ! Tu comprends ?
Moi, je les ai regardé, ça a duré, pas longtemps, mais la poussière que faisaient leurs chevaux, je l'ai vu longtemps, et j'ai su. Il fallait que je les retrouve ! Tu sais, mes parents, ils sont pas riches. Ils ont juste un champ de légumes et 4 vaches. Moi, je veux pas rester à cultiver toute ma vie. Je veux devenir comme elles ! Chevaucher, fièrement, sur un grand cheval, porter le bel étendard vert. Tout ça. Tu vois ?

A bout de souffle, l'enfant s'arrête de parler. Observant l'adulte. Qu'est ce donc que son histoire de petite fille émerveillée face à cette dame qui elle fait partie de ses fière et noble cavalière à l'étendard vert ?
Revenir en haut Aller en bas
Lulue
Muse
avatar

Nombre de messages : 2772
Localisation : Vienne, enfin en théorie ^^
Date d'inscription : 20/11/2007

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Ven 16 Mar 2012 - 19:13

L'esprit ailleurs, le Chevalier entra dans la taverne presque machinalement, sans s'apercevoir qu'il y avait déjà du monde à l'intérieur. Une fois n'était pas coutume la Brune était venue voir si une bouteille de Clairette ne trainait pas dans le coin. Pas que les Blanches avaient l'habitude de se rincer le gosier jusqu'à s'en rouler par terre, mais des fois un petit alcool aidait à faire mieux passer la pilule. Et Ari savait qu'en ce moment y'avait du gratiné à avaler, malgré la fin de la mobilisation.

C'est une petite voix inconnue qui la tira de ses pensées et fit que son regard d'ébène se tourna vers la gauche. Elle découvrit Phe en pleine discussion avec une petite fille. La Blanche sourit un instant, la gamine ayant l'air aussi pipelette que sa fille ainée. Silencieusement, elle alla dans le cellier chercher son breuvage tant attendue avant de rejoindre la table occupée.


Bonjour ! J'peux me joindre à vous?

Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Sam 17 Mar 2012 - 10:54

Etait elle là cette dame quand elles sont entrées ? Est elle venue plus tard sans bruit ? Quelque soit la réponse, Bélina ne l'avait pas vu à son arrivée. Pourtant elle avait fureté de ses petits yeux pour observer ce nouveau lieux. Mais, une taverne ça a tant d'endroits sombres. Et puis, elle avait tant de chose à dire à Pherea.

Alors, quand une voix demande si elle peut se joindre à elles, Belina se retourne, manquant tomber de sa chaise. Dire oui ? dire non ? ce n'est sûrement pas son rôle ici. Alors, comme elle veut quand même dire qu'elle est d'accord, la petite fille fait juste un oui d'un signe de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Lulue
Muse
avatar

Nombre de messages : 2772
Localisation : Vienne, enfin en théorie ^^
Date d'inscription : 20/11/2007

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Sam 17 Mar 2012 - 18:11

Un regard complice avec la filleule suivit d'un clin d'oeil discret, avant que ses pupilles ne glissent sur la gamine. Au léger signer de tête acceptant l'intruse, Lucie se prit place sur un tabouret et regarda ce qu'il y avait sur la table.

Hum ça manque de tarte aux pommes tout ça, vous ne trouvez pas?.


Nan parce que pour appâter les enfants avec des fruits, on pouvait toujours aller se brosser. A moins que celle-ci fasse partie des exceptions. Petit regard espiègle à l'attention de la visiteuse avant de se présenter.

Je suis Lucie. Et toi? tu t'appelles comment?

Petite pause pour la laisser répondre avant d'enchainer.

J'crois pas t'avoir déjà vue par ici. Tu viens du village d'en bas? Et comme qui tu veux devenir?

Oui oui elle avait juste entendue un bout de conversation hein. Puis, fallait bien lui faire reprendre le rythme qu'elle avait cassé avec son arrivée.




Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Dim 18 Mar 2012 - 23:35


Hum ça manque de tarte aux pommes tout ça, vous ne trouvez pas?.


dit la dame en s’asseyant à la table avec elles. Les petits yeux regardent la pomme sur la table, l'imaginant en tarte, ah bin oui tout de suite ça à l'air plus comestible, avec toute cette cannelle et ce sucre. La jeune fille ne répond pas pour autant. C'est qu'une adulte ça passe, deux ça intimide tout de suite plus.

Je suis Lucie. Et toi? tu t'appelles comment? J'crois pas t'avoir déjà vue par ici. Tu viens du village d'en bas? Et comme qui tu veux devenir?

Non, Madame, je suis pas du village à côté. Je viens de Loches, c'est en Touraine, croit elle à nouveau bon d'ajouter se disant que tout le monde ne peut pas connaître son petit village Et je suis Bélina moi, et elle c'est Pherea, tu la connais ? la fillette montre Pherea du doigt. Répondre à la question suivante sans se répéter, c'est là un exercice difficile quand on a 12 ans. La petite se mord les lèvres Bin, moi je veux devenir comme ces dames qui habitent là. Celles qui ont un grand étendard vert et qui connaissent la Reine ou le Roi, tu vois ?

La petite fille pourrait répéter tout ce qu'elle a déjà dit, mais elle ne voudrait pas ennuyer Pherea en racontant son histoire trop souvent. Et puis, la nouvelle dame peut toujours poser des questions pour en savoir plus. En attendant, la soif et la faim font que la petite est plus attirée par la nourriture et son verre de lait que par son histoire à raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Lulue
Muse
avatar

Nombre de messages : 2772
Localisation : Vienne, enfin en théorie ^^
Date d'inscription : 20/11/2007

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Lun 19 Mar 2012 - 0:40

Elle sourit la Blanche, amusée par la question. Si elle connaissait Phe? En voilà une question qu'elle était bonne. C'est que la Brunette s'était accrochée à ses jupons pendant longtemps. Alors on pouvait sans doute dire cela, qu'elles se connaissaient. Avec une relation filleule/marraine même.

Il m'arrive de veiller sur elle et de m'assurer qu'elle ne fait pas de bêtises.

Tandis que Belina résumait l'objet de sa venue, Lucie fit un petit signe au tavernier pour qu'il leur apporte une part à chacune de la fameuse tarte aux pommes évoquée plus tôt. Pas besoin d'avoir un oui franc de la gamine pour comprendre que cela avait l'air de plus l'inspiré qu'une pomme à l'état brute. Une fois servie, elle la laissa manger à sa guise quelques minutes tout en réfléchissant à comment aborder la suite. Bon elle avait dit quoi déjà? Ah oui, être comme ces Dames. En voilà tout un programme, qui n'était pas forcément aisé tout les jours.
Elle bu une gorgée de clairette avant de rompre le silence.


A ton avis elles font quoi ces dames la journée?
J'ai entendu dire qu'elles n'étaient pas souvent chez elles. Tu ne serais pas triste de rester loin de tes parents? Parce que tu semble jeune.


Pas qu'elles n'avaient jamais pris des jeunettes les Blanches, mais bon elles venaient de sortir de 9 mois de mission, alors forcément c'était une question qu'il fallait se poser, et ce à n'importe quel âge.
Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Mar 20 Mar 2012 - 9:45

Il m'arrive de veiller sur elle et de m'assurer qu'elle ne fait pas de bêtises.

Ah, t'es sa maman alors ? demande la petite fille sans sourciller.

La part de tarte arrive, et Bélina s'empresse de croquer dedans à pleines dents.
Chest bon ! fait elle la bouche évidemment pleine.

A ton avis elles font quoi ces dames la journée?
J'ai entendu dire qu'elles n'étaient pas souvent chez elles. Tu ne serais pas triste de rester loin de tes parents? Parce que tu semble jeune.


Il faut réfléchir, donc elle prend le temps de finir sa bouchée pour d'une part paraître plus polie et d'autre part trouver que répondre. Une fois cela fait, elle se lance :

Bin, j'pense qu'elles doivent s'entrainer à monter à ch'val. Pa'cque moi, je sais pas monter aussi bien. Alors ça doit demander du temps, non ?
Et puis aussi, comme elles ont des si jolies épées ça doit bien leur servir à autre chose qu'à décorer leur monture, tu crois pas ? alors, sûrement qu'elles savent les utiliser. Et ça doit prendre du temps pour apprendre.


Quand à la deuxième question, un simple hochement d'épaules auraient surement suffit, mais la fillette se dit que cela aurait été mal interprété, alors elle se force à répondre.

Tu sais, je suis partie de Loches il y a des mois maintenant. Juste pour trouver ici. J'ai du me débrouiller seule pour trouver la route, et bien peu de monde savait où c'était qu'elles habitent les Dames Blanches avec leur étendard vert. Alors, tu vois, si mes parents je les aime beaucoup, je serai pas plus triste demain que je ne le suis aujourd'hui et ne l'étais hier. Peut être que parfois je voudrai aller les voir, mais ça doit être possible quand même non ?

Il faut réprimer ce soupire qui lui monte et qui pourrait montrer que malgré tout, ce choix n'est pas si simple à faire.

Se levant pour se donner une plus forte présence et ajouter un peu de force à son dialogue elle ajoute fermement.

Et puis... si celles d'ici veulent de moi... et bien ce sera ici chez moi ! non ?

As t'elle seulement raison en affirmant ça ? n'est ce pas présomptueux de sa part ? D'ailleurs cette dame fait elle partie de celles tant recherchées ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Lulue
Muse
avatar

Nombre de messages : 2772
Localisation : Vienne, enfin en théorie ^^
Date d'inscription : 20/11/2007

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Mar 20 Mar 2012 - 22:19

Elle esquissait un sourire la Blanche, à cause du petit vent de fraicheur que la jeune Tourangelle apportait. Une fois de plus elle écouta religieusement leur hôte.

Phe ma fille ? Je crois que la pauvre serait partie depuis longtemps si c’était le cas !

Petit rire accompagné d’un clin d’œil à l’Esquire.


Je suis sa marraine.


Elle goute la tarde tout comme Bélina qui ne manque de marquer ses préférences par un « chest bon ». Et à nouveau le silence fut brisé, par la plus jeune cette fois-ci


Oui c’est sûr que devenir membre d’un Ordre de Chevalerie demande beaucoup de travail. Mais tu sais cela veut dire aussi que parfois elles sont obligées de blesser ceux qui tentent de prendre par la violence des villages, des capitales. Tu es prête à cela ?


Il fallait bien entendu comprendre également tuer. Mais elle ne pouvait pas dire cela de but en blanc à un enfant.


Tu pourras forcément les revoir oui. Parfois, peut-être pas autant que tu le voudrais, mais globalement, il ne devrait pas y avoir de souci. Et oui, elles sont une grande famille ces Dames. On peut dire ça comme ça. Avec les avantages et les inconvénients que cela apporte. N’est-ce pas Phé ?

Petit coup d’œil à la filleule pour voir si elle roupillait.

Revenir en haut Aller en bas
Pherea
Historienne en Chef
avatar

Nombre de messages : 3745
Date d'inscription : 11/11/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Mar 20 Mar 2012 - 22:48

La fée avait laissé le chevalier et la petite fille converser puisque premièrement, les Blanches n’étaient qu’une seule et même voix lorsqu’elles parlaient de leur Ordre et, secondement, car Lucie communiquait avec l’enfant avec une grande habileté. Il faut dire qu’elle en avait élevé quelques uns des enfants : les siens et plus ou moins ses filleul(e)s aussi. Alors la Scribe Adjointe s’était laissée aller à écouter la conversation et l’histoire de Bélina sans intervenir. Curieuse enfant qui posait beaucoup de questions et affichait une motivation à toute épreuve.
Lorsque Lucie interpella Pherea à propos de leur Famille, la fée ne développa guère pour rapidement redonner la parole à la fillette :

Une grande famille oui, où je ne trouve que des avantages personnellement… Mais c’est sûrement parce que je n’ai plus mes vrais parents…
Et les tiens dis-moi, crois-tu qu’ils accepteraient que tu deviennes une Dame Blanche ? Penses-tu qu’ils te laisseraient guerroyer ? Et si tu devais un jour…

Elle ne termina pas sa phrase. Non, elle ne demanda pas comment la fillette pourrait choisir entre cet Ordre et sa famille. Elle jeta un regard désespéré à sa marraine, implorant une intervention salvatrice puis revint vers la petite en lui souriant et lui glissant une autre part de tarte sous le nez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Jeu 22 Mar 2012 - 23:15

La petite se demande ce que ç'est une marraine, elle en a peut être une, elle aussi, il faudra qu'elle demande à ses parents la prochaine fois qu'elle les voie.

Oui c’est sûr que devenir membre d’un Ordre de Chevalerie demande beaucoup de travail. Mais tu sais cela veut dire aussi que parfois elles sont obligées de blesser ceux qui tentent de prendre par la violence des villages, des capitales. Tu es prête à cela ?


Elle hoche la tête, sans répondre.

Ah, les dames sont comme une grande famille, dit cette dame là. Donc elle avait raison en disant que c'est la maman de l'autre dame non ? peut être qu'une marraine, c'est presque pareil qu'une maman.

Une grande famille oui, où je ne trouve que des avantages personnellement… Mais c’est sûrement parce que je n’ai plus mes vrais parents…
Et les tiens dis-moi, crois-tu qu’ils accepteraient que tu deviennes une Dame Blanche ? Penses-tu qu’ils te laisseraient guerroyer ? Et si tu devais un jour…
ajoute l'autre dame justement.

Je sais pas si mes parents ils accepteront, mais je pense que si je le veux vraiment, alors ils diront pas non. Ils sont gentils.
Et tu sais, je me suis déjà battue moi. C'était l'an dernier. Y a Martin, c'est mon ami, il est gentil, mais un peu étrange parfois. Il reste des fois longtemps à rien faire au milieu d'un champ ou du chemin. Et les autres enfants ils aiment bien l'embêter. Et moi je le défends toujours.
Mais l'an dernier, c'était différent. En fait, Martin il était sur la grande route où passent les nobles à cheval et les charrettes. Et justement, y a un homme avec sa charrette qui lui dit de partir. Et Martin, il bouge pas, il rêve. Alors, l'homme il le pousse, il veut le frapper. Et Martin, il fait rien pour se défendre. Il peut pas, il rêve, tu comprends ?
Alors moi, comme je passais par là, et bin j'ai dit à l'homme d'arrêter, et il a rit. Alors je lui ai donné un coup de pied dans le genou. Et il a essayé de me frapper aussi. Et j'ai couru et il a couru après moi. Jusqu'au village. Là il a plus osé rien faire.
Mais le plus drôle c'est que pendant ce temps, Martin qui avait fini de rêver, il a pris la charrette et il l'a caché. L'homme il a cru qu'on lui avait volé, et il a mis 2 jours à la retrouver.


La petite se met à rire d'un rire cristallin. Puis, elle reprend de la tarte, sans même savoir si son histoire plaisait à ses hôtesses.
Revenir en haut Aller en bas
Pherea
Historienne en Chef
avatar

Nombre de messages : 3745
Date d'inscription : 11/11/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Sam 14 Avr 2012 - 11:47

[Désolée de mon retard]

Le rire de la petite fit sourire la fée qui bientôt revint dans ses chausses de Scribe Adjointe.
En voilà une bonne recrue se dit-elle. Mais elle voulait en discuter avec sa marraine, et Khaliama, la Scribe. Alors, elle improvisa une sortie.

C’est une jolie histoire Belina, qui prouve ton courage. Ce n’est pas toujours facile de défendre les plus faibles face au reste du monde.

Elle jeta un coup d’œil à Lucie pour lui faire comprendre sa demande.

Mais tes parents doivent être morts d’inquiétude. Je m’en vais de ce pas leur faire parvenir un courrier pour les avertir que tu es ici.

Elle se leva, poussa une nouvelle part de tarte sous la frimousse de la petite et demanda au Chevalier :

Veux-tu bien m’accompagner ?

Elle fit également un signe au tavernier pour lui demander de surveiller l’enfant durant leur absence.

On revient vite finit-elle par annoncer à Belina avant de se diriger vers la sortie.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lulue
Muse
avatar

Nombre de messages : 2772
Localisation : Vienne, enfin en théorie ^^
Date d'inscription : 20/11/2007

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Mar 24 Avr 2012 - 18:27

Un sourire sur le minois, la Brune lorsque la gamine raconta son histoire. La fraicheur des enfants... ça la rendrait presque nostalgique.

Phe l'amusa en recollant une autre part de tarte à Belina. Si elle continuait ainsi, la petite allait finir par tomber malade. Si elle s'était écoutée, Lucie l'aurait enlevé de sous le nez de la petite fille, mais le geste sera retenu. Enfin elle suivi la filleule. Tiens depuis quand les filleules d'ailleurs demandaient aux marraines de les suivre? tsss C'était plutôt l'inverse ! Faudrait qu'elle tire ça au clair plus tard...

Belina, pendant ce temps là, réfléchis si tu as des questions. J'vais essayer de te trouver des Dames Blanches. Peut-être même un Chevalier !

Petit clin d'oeil à la demoiselle avant de suivre la Scribe adjointe.
Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Dim 29 Avr 2012 - 9:59

La petite fille regarde la part de tarte qui atterrit devant elle comme par magie. La faim s'est calmée, la part reste là. Les deux dames se lève l'une entrainée par l'autre.

Belina hoche la tête lorsque Pherea se propose d'écrire à ses parents. Puis Lulue lui indique qu'elle reviendrait pour répondre à d'éventuelles questions.

Bientôt la porte se referme sur la petite, la laissant seule à ses pensées. La part de tarte toujours devant elle l'invite à se faire dévorer. Belina résiste un instant avant de se laisser faire et de manger sans vraiment s'en rendre compte la pâtisserie.

Les minutes passent, la jeune fille se balance sur sa chaise en chantonnant une comptine de son village. Puis, sentant l'ennui arriver, elle fouille dans son sac et en sort une poupée de chiffon vêtue comme un chevalier, ainsi qu'un bout de bois agrémenté d'une tête de cheval.

Alors, sans plus se soucier de l'endroit où elle se trouve, la fillette s'invente des histoires dont elle seule connait le dénouement.
Revenir en haut Aller en bas
Pherea
Historienne en Chef
avatar

Nombre de messages : 3745
Date d'inscription : 11/11/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Jeu 10 Mai 2012 - 12:17

Le temps fut long avant que la fée ne refasse son apparition dans la taverne. Elle avait dû envoyer une missive aux parents de la petite, se concerter avec Lucie, faire parvenir un message à Khali pour lui demander des renseignements et attendre sa réponse, accompagnée d’un parchemin enroulé. Lorsque tout ceci fut accompli, c’est avec un grand sourire que la Blanche revint trouver Belina et lui annonça, après s’est excusée de son absence :

Si tu le souhaites, je peux faire une demande pour que tu deviennes membres de notre Ordre.

Elle laissa le temps à la fillette de comprendre la nouvelle puis enchaina :

Pour cela, j’ai quelques petites questions à te poser :

Qu’est ce qu’un Chevalier pour toi ?
As-tu déjà maniée une arme ? Ne t’inquiète pas si tu me réponds que non, vu ton âge, ce serait normal !
Il faudrait également que tu trouves deux personnes que tu connais bien pour qu'ils te fassent des lettres de recommandations, je t'expliquerai de quoi il s'agit si tu veux.


A la suite des réponses de la jeune fille, la fée glissa le parchemin sur la table :

Ici sont notés les statuts de l’Ordre de la Dame Blanche. Tu dois en prendre connaissance.

Spoiler:
 

Un doute s’installa tout à coup dans l’esprit de la Scribe Adjointe :

Sais-tu lire ?

[Edit pour ajout des status!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Jeu 10 Mai 2012 - 21:06

La jeune fille en entendant la porte grincer interrompt son jeu et regarde Pherea qui revient.

Oh, tu sais, je ne m'ennuie jamais ! fait elle en réponse aux excuses prononcées.

Si tu le souhaites, je peux faire une demande pour que tu deviennes membres de notre Ordre.

Les yeux de l'enfant pétillent. Est ce bien ce qu'elle a entendu ? elle peut devenir une de ces belles dames à cheval ? Vrai ?

Point de question, donc point de réponse. Pherea reprend le cours de son monologue ne laissant pas le temps à l'enfant de répondre.

Et puis, un parchemin est posé sur la table, et Belina palit soudain. La Scribe doit le voir puisqu'elle ajoute alors :

Sais-tu lire ?

C'est donc par la fin que commence les réponses. Belina soudain attristée, se croit déjà recalée.

Je sais pas lire... des sanglots dans la voix, elle poursuit Le curé voulait m'apprendre, mais avec la guerre... alors je sais pas lire...

L'enfant se lève, et s'apprête à quitter l'endroit. A quoi bon rester, puisqu'elles ne voudront pas d'elle. Comment pouvait elle croire qu'en venant ici, comme ça, comme une fleur elle pourrait vraiment monter à cheval avec la belle armure brillante et l'épée au côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Pherea
Historienne en Chef
avatar

Nombre de messages : 3745
Date d'inscription : 11/11/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Jeu 10 Mai 2012 - 23:26

Décidément la fée n’a aucun talent avec les enfants… Voilà que la petite passe de la joie aux larmes en un rien de temps ! Et sans que l’adulte n’est vu quoi que se soit arriver !

Elle grimaça en essayant de comprendre : je lui ai dis que c’était ok, je lui ai posé les questions demandées par Khali, je lui ai donné les statuts et j’ai été prévenante en pensant à demander si elle savait lire ! Et la voilà partie… Partie ?? M….eeeeuh !!! Faut que je la rattrape !

Valdingage de chaise dans un départ précipité de la Blanche à la poursuite de sa jeune postulante.

Belinaaaaaa, Belinaaaaaaaaaaa revieeeent !!

Elle la rejoint vite malgré que la petite ait une foulée impressionnante et là, plantées toutes deux au milieu du pré bordant la Commanderie, la grande tenant doucement la petite par le bras pour ne plus qu’elle lui échappe, le ton change enfin et une douceur presque maternelle envahie la guerrière :

Je vais t’apprendre moi…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Ven 11 Mai 2012 - 22:35

L'enfant est déjà loin quand Pherea comprend qu'il y a un problème et lui court après.

Belinaaaaaa, Belinaaaaaaaaaaa revieeeent !!

L'interpellée s’arrête pour se laisser rattraper. On ne part pas comme un voleur quand on a rien fait tout de même. Et Pherea la rejoind, la prend par la main et la ramène.

Je vais t’apprendre moi… lui dit elle.

La petite sourit tristement. La tête vers le bas, les sanglots sont encore là, pas loin. Et c'est en reniflant qu'elle dit un petit merci.

Et puis, comme elle se rappelle qu'avant la lecture il y avait d'autres questions, elle soupire, prend une grande bouffée d'air et dit.

Tu sais, j'ai jamais utilisé d'arme. Même pas une hache pour tuer un arbre. Et mon père, il est tisserand, ma mère elle fait des fromages, alors y a pas d'armes chez moi.

La petite et la grande retournent tranquillement vers la taverne. Chemin faisant, la fillette reprend de l'assurance. Au bout d'un moment, elle peut enfin trouver le courage de répondre à l'autre question qui lui avait été posée.

Tu sais, un Chevalier, bin c'est quelqu'un qui doit aider les autres gens, par les armes des fois, et par autre chose si c'est possible. Dans la guerre, j'en ai vu qui avaient des armes, mais qui étaient pas chevaliers. Ils voulaient juste tuer le plus de gens qu'ils pouvaient. Un Chevalier, ça doit d'abord essayer de parler avant de combattre. Enfin, je crois.

Pour finir, une fois le seuil de la taverne franchie, la petite voit à nouveau le parchemin, toujours posé sur la table. Le prenant elle demande

Ca dit quoi ? Ah, comment on fait pour les lettres que tu m'as demandé ? Faut demander à n'importe qui de mon village ? Je connais pas grand monde tu sais.

Anxieuse, la jeune fille l'est. Elle sent bien que c'est son destin qu'elle a entre les mains. La folie qui l'a mené là aura t'elle eu raison ? Ou bien rentrera t elle plus misérable qu'avant ? Avec en plus une belle engueulade à la maison si elle rentre bredouille. Ses parents ne diront rien, si elle réussie ce qu'elle a entrepris, mais dans le cas contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Pherea
Historienne en Chef
avatar

Nombre de messages : 3745
Date d'inscription : 11/11/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Sam 12 Mai 2012 - 8:54

La fée est étonnée du courage de la petite qui se laisse attraper, qui accepte l’aide proposée puis qui revient tout naturellement sur les questions posées avant l’incident. La Scribe Adjointe craint que sa protégée ne se sauve à nouveau jusqu’à ce que la définition du chevalier soit énoncée et qu’elles re-rentrent enfin dans la taverne.

Lorsque Bélina retrouve le parchemin abandonné dans la bataille, elle est demandeuse de son contenu, elle sait que c’est une part de son avenir. Alors la Blanche s’assoit à côté d’elle et explique :

Pour les lettres, nous verrons plus tard, occupons-nous d’abord des statuts.

Elle désigne le parchemin à la petite et lui fait signe de le dérouler :

Ecoute bien ce que je vais te lire, et si tu as la moindre question, que tu n’es pas d’accord ou que tu ne comprends pas, arrêtes moi.

Voici les statuts de notre Ordre.
L’Ordre de la Dame Blanche à l’Ecu Vert est un Ordre Royal, laïc et féminin, issu de la Guilde des Amazones. Il est formé de 4 branches de compétences : celle des Gardiennes, des Guérisseuses, des Muses et des Emissaires, qui permettent d'intervenir, d'agir dans différents domaines au sein du Royaume.


L’Esquire lit ainsi la totalité des statuts et reste attentive aux réactions de la jeune fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Sam 12 Mai 2012 - 22:31

Attentive, la petite écoute sans interrompre la lectrice. Puis, à la fin de la lecture, elle demande à son ainée.

Dis, c'est quoi une muse ? et une émissaire ? Et toi tu es une quoi ? Ça doit faire quoi une gardienne ?

La bouche pleine de questions, Bélina attends les réponses avant de poursuivre avec ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Pherea
Historienne en Chef
avatar

Nombre de messages : 3745
Date d'inscription : 11/11/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Dim 13 Mai 2012 - 12:13

Lorsque la grande finit la lecture des statuts, l’enfant la questionne et semble vouloir l’interroger encore et encore. Elle se contente d’abord de quatre questions, courtes auxquelles la fée répond dans un sourire, en s'inspirant du texte qu’elle avait écrit pour la présentation des branches de compétences :

Les Muses sont les artistes de l’Ordre. Elle s’occupe de conter les récits des Blanches, d’écrire leur Histoire, d’enluminer les textes officiels et d’archives. Elles peignent également des bannières, des portraits et organisent les cérémonies. Je suis moi-même une Muse, même que je suis Mnéméria, chargée de la Mémoire de l’Ordre. Je passe beaucoup de temps dans les archives et dans la bibliothèque pour ranger les nombreux documents.

Les Emissaires sont les espionnes de l’Ordre, ses yeux et ses oreilles. Elles glanent des informations politique et militaire sur tout le Royaume et les consignent ici. Elles sont aussi importantes que discrètes.

Les Gardiennes quant à elles sont des guerrières, des éclaireuses, des combattantes de front qui manient aussi bien les armes que les destriers qui luttent pour la paix. Elles sont la force de l’Ordre. Elles doivent donc se battre, toujours pour défendre le faible et l’opprimé.

Et il y a enfin les Guérisseuses, tu sais ce qu’elles font ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Dim 13 Mai 2012 - 23:36

La petite écoute, et puis son visage s'éclaire d'un grand sourire.

Les guérisseuses ? Je parie qu'elles guérissent ! J'ai bon ?

La fillette s’enhardit et poursuit sa vague d'interrogation.

Dis, c'est quoi la laïcité ? et puis, la dernière question, du moins pour le moment, lui semble plus complexe, sans vraiment savoir pourquoi.

Et je comprend pas, pourquoi vous êtes pour le Roi ? Je veux dire, en Touraine pendant la guerre, moi, j'ai rien compris. Y en a qui étaient pour le Roi, d'autres non, et moi je sais pas pour qui j'étais. Enfin, j'étais pour que ça s'arrête en fait. Et qu'on puisse de nouveau jouer dehors sans risquer de se faire tailler en pièce par erreur ou piétiner par des cavaliers furieux. Alors, pourquoi pour le Roi et pas pour autre chose, ou quelqu'un d'autre ? Ou pour qu'il y est pas de guerre, enfin tu vois ? Et si... le Roi il se trompe ? ça doit arriver non ? Vous faites quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Pherea
Historienne en Chef
avatar

Nombre de messages : 3745
Date d'inscription : 11/11/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Lun 14 Mai 2012 - 23:05

La Blanche sourit à la réponse de la petite…

Oui pour résumer, les Guérisseuses guérissent !

… mais déchante vite. Le questionnement devient plus profond, plus idéologique, preuve que l’enfant est mûre, assez pour se poser les bonnes questions. La fée répond d’abord au plus simple :

La laïcité, c’est lorsqu’on n’agit pas au nom de Dieu.

Elle marque une pause puis reprend en posant son regard sur le sien :

Peut-être que toi tu es Aristotélicienne, comme la plupart des habitants de ce Royaume. Tu vas à l’Eglise le mercredi et le dimanche, tu penses qu’un Dieu régit le Monde et que c’est Aristote qui nous a révélé les préceptes à suivre pour vivre comme Il l’entend.
Mais peut-être aussi que tu ne crois pas en cela. Peut-être que tu admets l’existence de Dieu, mais que tu suis les enseignements de Christos. Ou bien que tu crois en autre chose encore ! Mais peu importe. Ici, dans l’Ordre, nous acceptons toutes les religions et aucune n’est prédominante, c’est pour cela que nous disons qu’il est laïc…


Elle laisse le temps à Bélina de comprendre et se laisse un instant pour réfléchir à la question suivante, bien plus importante.

Il faut que tu comprennes une petite nuance que je vais t’expliquer.
Nous ne sommes pas « pour le roi »
- elle dessine les guillemets avec ses doigts – nous sommes pour le Roi – elle insiste bien sur le mot puis sourit, car elle se doute que l’enfant ne comprend pas encore. Nous sommes pour ce qu’il représente : la Royauté car nous sommes persuadées que c’est le seul système qui peut assurer notre plus profond rêve : la paix.
Nous voulons que chacun et chacune dans le Royaume puisse jouer dehors sans risquer de se faire tailler en pièce par erreur ou piétiner par des cavaliers furieux.
Elle reprend les mots de la fillette pour l’aider à saisir cette idée. Voilà pourquoi le Roi et pas autre chose.
Et s’il se trompe…
elle se tait un instant puis relève les yeux vers l’enfant, et bien nous avisons. Mais ce n'est pas d'actualité ! Elle lui sourit, laisse encore un temps et s'assure :

Est-ce que tu comprends ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Belina
Aspirante
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 18
Localisation : Limoges (Comté du Limousin et de la Marche)
Date d'inscription : 27/02/2012

Mon personnage
Force:
96/255  (96/255)
Intelligence:
48/255  (48/255)
Charisme:
44/255  (44/255)

MessageSujet: Re: Une petite et une grande   Mer 16 Mai 2012 - 20:32

La petite écoute, et écoute encore.
La laïcité, elle a compris. Bon elle est Aristotélicienne comme tout ceux qu'elle connaît, et ne savait même pas qu'il existe d'autres religions, mais elle a compris le principe.

Par contre, l'ordre royale est plus compliqué à saisir pour sa jeune tête. Elle plisse les yeux, secoue la tête et tire même discrètement la langue en se concentrant.

Dis, tu sais, moi je connais pas comment c'est avec ou sans le roi. Par contre, je sais que ceux qui sont contre le Roi, bin ils déclenchent la guerre chez moi. Alors, si être pour le Roi, ça permet à des gens comme toi de venir aider les villages comme le mien qui sont dans la guerre. Et si ça permet que les petits comme moi puissent retourner jouer dehors en Paix, alors je suis aussi d'accord d'être pour le Roi ! Et s'il se trompe on lui dira d'accord ?

La fillette sourit en pensant à la dernière scène qu'elle voit se dérouler dans son esprit. Mais, elle chasse vite l'image pour reprendre un peu de son sérieux.

Et maintenant ? je peux visiter l'intérieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite et une grande   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite et une grande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite et une grande
» Petite sramette deviendra grande
» Briançon petite ville grand renom
» Les chamans et la petite Waaagh !
» Petite blàgue nulle et grànde blàgue nulle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre de la Dame Blanche à l'écu Vert :: L'entrée et les abords de la commanderie :: La barbacane :: La Taverne-
Sauter vers: