AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les cuisines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bitterly

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : Vendôme
Date d'inscription : 29/12/2006

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Les cuisines.   Sam 15 Nov 2008 - 14:37

Bitterly avait soudain eu une faim atroce, poignante, énorme... N'y tenant plus elle lacha son baton, quitta la salle d'entrainement et se rendit presque en courant jusqu'aux cuisines, croisant au passage sa marraine Claudi qui dut penser qu'elle courait aux toilettes...

Arrivée dans le deuxième endroit sacré après la taverne elle chercha de quoi manger.
Une viande crue à l'air apétissant gisait dans un coin, elle la renifla puis estimant qu'elle était comestible - en tant que bouchère elle ne pouvait s'y tromper - elle alluma un feu pour la faire rotir.
Puis elle sortit 3 pommes de sa sacoche. Elle les avait cueillis il y a deux jours. Elles étaient donc bien mûres. Cuites elle seraient parfaites avec sa viande.

Pendant qu'elle s'activait à faire des braises, des voix lui parvinrent.
Bientot la silhouette de Ninja et d'Alixe se dessina dans l'encadrement d'la porte. Ils parlaient avec animation.

Bitter' se redressa donc souriante.


Hé bin ma soeur, messire, on discute de c'qu'on va manger ? A moins qu'ca soit d'alcool...


Dernière édition par bitterly le Sam 15 Nov 2008 - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
teia

avatar

Nombre de messages : 1179
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 18/04/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Sam 15 Nov 2008 - 16:35

Teïa arriva à la cuisine et retrouva Alixe et Ninja qui était déjà là. Elle aperçut aussi Bitter, bonjour ma soeur, tu vas bien?

Tu cuisines, tu n'es pas au courant que les Dames Blanches n'ont pas le droit de faire la cuisine? Tu vas voir si Zya où Nanny arrivent!
dit Teïa en repensant à la dernière fois où toutes ensemble, elle avaient la bonne idée de préparer un repas qu'elles n'avaient d'ailleurs pas eu le droit d'avaler.

Il ne manque plus qu'Al, elle ne va pas tarder, elle est derrière moi. On dirait qu'elle part en croisade vu comment elle est chargée.[/best]

[b]Moi je boirai bien un petit coup avant de partir, qui veux goûter à ma prune
et elle tends sa gourde qu'elle ne quitte jamais. Pendant qu'elle parlait, elle était parti chercher des provisions pour la route, du pain, de la viand et des pomme de terre pour faire cuire dans la braise, manquait plus que la boisson. Al allait s'en occupait, elle était experte!

Tout le monde dormait dans la commanderie, heureusement car s'ils se faisait découvrir ici, ça allait encore crier!
Revenir en haut Aller en bas
Alixe

avatar

Nombre de messages : 872
Localisation : Je viens des regrets, je vais vers le rêve et je suis là par hasard ...
Date d'inscription : 11/08/2008

Mon personnage
Force:
130/255  (130/255)
Intelligence:
27/255  (27/255)
Charisme:
0/255  (0/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Sam 15 Nov 2008 - 17:02

Alixe soutenait toujours Ninja, de peur que celui-ci ne retombe dans l’inconscience qui l’avait emporté. De plus, l’homme avait perdu la mémoire, et les nouvelles que lui avaient appris Alixe n’aidait pas à sa guérison. C’est donc toujours en posant un regard protecteur sur lui qu’ils pénétrèrent dans la cuisine. Elle l’assit tout d’abord, puis se tourna vers ses sœurs.

Bitterly, Teia, bonsoir.

Regard rapidement jeté par la fenêtre pour se rendre compte que la nuit était tombée sur les alentours.

Teia, tu es de la partie ?

Puis, se tournant vers Bitterly.

Malheureusement non, ni l’alcool ni la nourriture ne sont au sujet du jour.

Elle la mit rapidement au courant sur l’enlèvement de Mysouris et les évènements qui avaient suivis.

Messire Ninjaturtel compte nous accompagner. Messire, voici Teia et Bitterly.

Alixe s’activa dans la cuisine, préparant le nécessaire pour plusieurs jours de voyage. Elle tendit à l'homme des raisins secs.

Tenez, avalez ça. Vous devriez vous sentir mieux.

Puisqu’on parlait de prune …

Ca m’remettra d’aplomb ! dit-elle en attrapant la gourde de Teia.

Bitterly, dis … et si tu nous accompagnais ?
Revenir en haut Aller en bas
bitterly

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : Vendôme
Date d'inscription : 29/12/2006

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Sam 15 Nov 2008 - 17:14

Alixe et Ninja n'eurent le temps de répondre que déjà Teïa prenait la parole.

Je vais bien merci, juste une petite faim...

Dit elle en montrant le feu qui consumait la buche qu'elle esperait se voir transformer sous peu en braises. La salive lui montait à la bouche. Il fallait vraiment qu'elle mange ! Elle renonca à cuire l'une des pommes et mordit dedans avec apétit.


Tu cuisines, tu n'es pas au courant que les Dames Blanches n'ont pas le droit de faire la cuisine? Tu vas voir si Zya où Nanny arrivent!

Bitterly haussa un sourcil et manqua de s'étrangler.

Qu'est ce que c'est que cette histoire ?! J'ai faim je mange, ou est le problème ? C'que j'mange est sain en plus, j'vais pas m'charger !


Mais Teia enchaina, parlant d'Alandrisse. Chargée comme pour partir en croisade ? Pourquoi ca ?..
Par reflexe elle prit la gourde que lui tendait Teïa, but une gorgée qui lui brula littéralement l'intérieur du gosier et la tendit à Alixe. Puis se tournant à nouveau vers Teïa :


Norf ! C'd'la prune ca ?! Shocked


Mais la réponse la desinteressa soudain lorsqu'Alixe lui exposa rapidement les derniers evenements tandis que le sieur qui s'avhérait s'appeler Ninjaquelquechose acquiesait.
Mysouris enlevée... Cela eut pour effet immédiat de mettre la Chambellan de Touraine hors d'elle. Comment pouvait on oser venir ici et enlever une Dame Blanche à la commanderie ?!


Mais qu'est ce qu'on fait encore là ? Ils sont nombreux ? Ils sont partis vers ou ? Bien sur que j'vous accompagne !


Elle s'était levée d'un bond, avait jeté sa moitié d'pomme dans l'feu et verifiait déjà si elle avait bien épée et dague sur elle.


Mais qui à osé faire ca?! Et pourquoi ?! Groumph ils vont entendre parler de moi ! De nous...
Bon qu'est ce qu'on attend ?! Il faut les rattraper !.. Ah oui.. Alandrisse, qu'est ce qu'elle fait ?!
Revenir en haut Aller en bas
Alandrisse

avatar

Nombre de messages : 956
Localisation : Sur les routes..
Date d'inscription : 02/09/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Sam 15 Nov 2008 - 19:39

Sa soeur était partie en avant, rejoindre Alixe et Ninja. Elle devait encore faire un détour avant de les rejoindre. Teïa serait vite mise au courant, Alixe ne manquerait pas de lui raconter l'histoire. Le point de rendez-vous était devant elle. Elle déposa ses fardeaux un instant. La journée avait été longue et la Dame Blanche savait qu'il n'était pas encore temps de se reposer, elle sentait déjà les événements du jour peser sur elle, comme pèse un poids. Elle ferma les yeux. Respirer, avoir les idées claires, laisser de côté ses sentiments, l'énervement contre soi, la rage de ne pas avoir réussi à rattraper sa soeur, d'avoir laissé Rebaile s'enfuir. S'enfermer loin de tout ça, loin de ces émotions parasites et trouver des solutions. L'aspirante ramassa ses paquets et se dirigea vers la taverne.

Tout paraissait calme, jusqu'à ce qu'elle entende, les voix de ses soeurs et de Ninja. Apparemment, il y en avait une autre qui avait rejoint le groupe. Un sourire en coin, elle traversa la pièce principale et passa de l'autre côté du comptoir, dans la cuisine. Si la situation n'avait pas été aussi catastrophique, elle se serait jeté sur la première bouteille qui lui passait sous la main et se serait mis à raconter des histoires. Mais le moment n'était pas aux réjouissances. Sans un mot, elle déposa un sac au pied d'Alixe puis elle s'assit, enlevant au passage sa besace.


Je vois que tu viens nous rejoindre, Bitter. Tant mieux, on ne refusera pas une aide supplémentaire.

Elle ôta sa cape et continua.

Bon, je préfère prévenir je ne pense pas que nous allons nous ennuyer durant cette ... mission. Il faut donc mettre un plan au point. Pour cela on doit connaître la proie, j'ai pu remarquer que tu la connaissais Alixe. Si tu pouvais nous en dire plus, pour savoir par où on va commencer les recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Alixe

avatar

Nombre de messages : 872
Localisation : Je viens des regrets, je vais vers le rêve et je suis là par hasard ...
Date d'inscription : 11/08/2008

Mon personnage
Force:
130/255  (130/255)
Intelligence:
27/255  (27/255)
Charisme:
0/255  (0/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Sam 15 Nov 2008 - 23:20

Top. Je reviens, ne bougez pas.

La Dame attrapa son sac pour s’engouffrer dans la pièce voisine. Lorsqu’elle revint, quelques minutes plus tard, elle avait troqué habits voyants pour une longue cape noire accompagné d’une capuche. Le tout cachait dagues et autres armes.

Bien. Parlons donc de Rebaile, qu’effectivement je connais.

Elle gardait un air calme, malgré le sujet difficile à aborder.

Elle fut ma sœur de cœur, mais a tellement changé depuis… Ou peut-être avait-elle toujours ainsi. Il faut garder toutefois en mémoire qu’elle est imprévisible.

La jeune femme s’assoit à la table de la cuisine, la mine préoccupée.

Elle nous a dit que nous pouvions la retrouver à Tulles … Hum, je doute qu’elle y soit … Nous devrions plutôt faire aller un tour dans les quartiers sombres de Paris… Oui, il est possible qu’elle rôde dans ses coins-là. Habillons-nous de façon à nous fondre dans la masse.

Elle regarda Ninj qui était richement vêtu … Arf.

N’a-t-on pas des habits pour hommes, à la Commanderie ?

Question agrémenté d’un petit rire. Sait-on jamais…

La jeune femme se leva d’un bond, forçant ses émotions à ne pas prendre le dessus. Dans une telle situation, il fallait rester maitre de soi.

Le mieux serait de préparer chacune … et chacun ajouta-t-elle pressement, un sac contenant vivres pour plusieurs jours. Une fois que nous seront prêt, il ne manque plus qu’à partir. Nous aurons le temps de discuter en chemin. Le mieux est de ne pas trainer, afin que le bruit de notre conversation n'attire pas du monde. Il ne vaut mieux donc ne point passer la nuit ici, nous nous reposerons en route.
Revenir en haut Aller en bas
Ninjaturtel

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Aurillac en BA, et maintenant chez vous ^^
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Dim 16 Nov 2008 - 3:20

[hrp : hop hop hop, avant de dire que ninja s'est proposé, laissez moi le lui faire dire quand même ^^
Qu'on l'assomme y'a pas de problème, enfin ça dépend dans quel circonstance car il peut avoir le droit a un jet de réflexe Very Happy, mais attendez qu'il se propose pour vous accompagnez avant de l'adopter ^^ Même si je sais que je n'étais pas la de toute la journée, donc je fais quand même l'annonce hein, ça se passera avant tout ça mais j'y tiens j'avais eu déjà des idées en tête :=D]


Sur le chemin jusqu'à la taverne, Alixe et Ninja, enfin Alixe qui soutenait Ninja ^^

Alors qu'ils partaient en direction de la taverne, Alixe et Ninja discutaient.
Ninja lui demandait ou il était, qui elle était, ce qui s'était passé.

Elle lui avait rappelé l'endroit, l'otage, et lui avait narré le jet de pierre défectueux.
Amusé... un tout petit peu, et surtout gêné d'avoir prit cette pierre en pleine tête et d'avoir fait rater le sauvetage, il les stoppe tout deux et se redresse difficilement, sentant quelque vertige le perturbé mais droit, il commence a dire :


Dame, je m'excuse sincèrement de vous avoir gêné lors de cette opération.
A cause de moi votre amie a été kidnapper et sert maintenant d'otage.

Moi qui était venu salué une amie, je me retrouve dans l'embarras pour vous avoir causer des soucis.
S'il vous plait, je ne pourrai regarder en face Wonderanny si je ne reparais pas ma faute.

Ses paroles se font de plus en plus rapide, les yeux montrent sa détermination et la voix s'élève un peu.

S'il vous plait, laissez moi venir avec vous la chercher et la récupérer.
Je ne pourrai revenir en ces lieux sans avoir réparer ma faute, puis je donc vous accompagnez ?

Déterminer, il avait user beaucoup d'énergie ou plutôt beaucoup d'équilibre a parler.
Un mal de crane s'installa alors férocement, il perdit l'équilibre et manqua de tomber a nouveau...

La DB le rattrapa [je vous laisse casé un flash back pour la réponse concernant sa demande d'adhésion au groupe :=)] et l'emmena alors en taverne...



Quelque pas plus tard, en taverne.

Les quatre femmes étaient présent, et l'info concernant leur poursuite avait été donné.
Ça discutait aussi de boisson, de nourriture et d'habits...

Les dames parlaient de passer inaperçu, et Alixe regarda Ninja en posant la question d'habits masculin...
Il semblerait que ses habits soient un peu trop voyant, voir pas du tout adapté a la situation...

Que faire, avec son statut il n'avait pas de vieux habits, ou d'habits banale... enfin pas sur lui car il était venue rendre visite et il se devait d'être des plus présentable et d'honorer son rang.
C'est pourquoi il attendit qu'Alixe finisse son explication, et tout en jaugeant la bosse qu'il avait sur la tête, ressentant la douleur quand il appuyait dessus il dit doucement.


Et bien... Il est vrai que je n'ai pas d'habits moins voyant de mon coté...
Et mes vivres, je ne connais pas la distance qui nous sépare a notre destination, donc il faudrait voir si j'ai assez ou pas.

Un peu confus, s'étant quasiment imposé pour les aider, il se trouvait sans habits discret.
Il ressentait peu a peu les douleurs de son corps, corps qui était encore en latence suite au choc de la pierre et ensuite de sa chute.
Le dos et les fesses n'avaient pas trop apprécié le sol et le contact suite a la chute. Il n'avait rien de casser mais avoir été mal déposé a terre ne lui avait pas été bénéfique.
Il faudrait qu'il ai un peu de repos afin de pouvoir se mouvoir sans trop de maux, mais ils n'avaient pas le temps. Il se tiendrait droit tout le long du voyage et mettrai un truc doux sous ses fesses pour amoindrir les chocs et soulager les maux au plus vite.

Bref, c'est ainsi que Ninja attendit les réponses, espérant ne pas avoir de problème pour le départ, ramener l'otage rapidement et ainsi pouvoir regarder Wondy dans les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Alixe

avatar

Nombre de messages : 872
Localisation : Je viens des regrets, je vais vers le rêve et je suis là par hasard ...
Date d'inscription : 11/08/2008

Mon personnage
Force:
130/255  (130/255)
Intelligence:
27/255  (27/255)
Charisme:
0/255  (0/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Dim 16 Nov 2008 - 14:32

Alixe fronça les sourcils en regardant Ninja.

Je propose que nous nous arrêtons dans une auberge en route, nous avons tous besoin de repos et nous précipiter ne sera pas bénéfique.

Quant aux vivres, je pense que nous pouvons vous fournir …


Regard interrogatif vers Bitter qui semblait prête à l’assaut.

Et nous achèterons des habits en chemin.

La situation était à peu près coordonné. Elle regarda à nouveau Ninja, jaugeant ses blessures.

Je chevaucherai à vos côtés messire, vu votre état. Je ne tiens pas à ce qu’un autre malheur vienne nous frapper.

Elle lui aurait bien proposée de monter avec elle, mais la proximité que cela créerait les mettrait surement tout deux mal à l’aise. Pourtant, elle n’hésiterait pas si jamais l’homme flanchait.

La jeune femme se leva, rassemblant de son bras droit - le seul qui fut valide - ses provisions. Elle se pinça la lèvre, il ne serait pas aisé de combattre avec un seul bras … L'autre étant bien au chaud dans un bandage. Il lui faudrait à nouveau se surpasser. Un sourire éclaira son visage à cette idée, la Dame aimait les défis.

Puis elle repensa aux évènements de la journée, l’état de Ninjaturtel … Son intégration un peu précipité à la « mission »…


[Avant d’entrer dans la cuisine, quelques temps auparavant]

Sa main habile retient une chute. Elle cala son corps contre le sien, afin d’empêcher un nouveau désastre. Ils avançaient doucement, pas après pas. Elle veillait sur lui. Attentive.

Lorsque sa stabilité fut revenue, elle s’autorisa à parler. Pas question de le mettre plus mal qu’il ne l’était.


Votre compagnie ne sera point de trop, messire. De plus, je suis sûre qu’il sera agréable à mes sœurs de voyager avec vous.

Elle sourit.

Nous pouvons même laisser une missive à Wonderanny si vous le souhaitez.

Respiration.

Ne laissez pas la culpabilité vous envahir. Ce n’est point de votre faute. Nous retrouverons Mysouris, ne vous en faites point.

La cuisine pointa ses couleurs alors qu’elle finissait sa phrase ….
Revenir en haut Aller en bas
Ninjaturtel

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Aurillac en BA, et maintenant chez vous ^^
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Dim 16 Nov 2008 - 15:35

Avant la taverne, vers la fin de leur discussion ^_^


Ninja écoutait les paroles de la DB, elle semblait vouloir le déculpabiliser, tout en lui faisant un bon accueil pour ce futur groupe.
Tant mieux se disait il, c'était très gentil de sa part mais il s'en voulait toujours. Il lui adressa alors un charmant sourire, en guise de remerciement.


Bon et bien je vous remercie.
Nous irons recherché votre amie pour clore cette affaire.

Pour Wonderanny... Je pense lui dire que j'ai été retardé sur la route.
Autant ne pas l'inquiétez, surtout qu'elle ne doit pas savoir que je suis déjà arrivé.

Réponse faite, il verrait ce qu'il lui écrira, ils arrivaient alors tout deux a la cuisine...



Cuisine, le moment présent.


Décidément, c'était pas le moment de faire des galipettes et de plier son corps en quatre.
Voila qu'il allait ralentir la troupe, ça lui plaisait pas de trop.

Et puis, quand il y repense, l'entaille a son ventre était bien plus douloureuse et son état était critique par rapport a maintenant.
Peut être que le vertige du au choc a la tête, et la fatigue accumulé par le voyage lui a fait perdre quelque force, mais il savait que ca irait bien vite mieux, ca le devait.

La DB proposait de se reposer en auberge, de lui fournir des vivres et d'acheter les habits...
Ah la la, on aurait dit qu'elle s'occupait d'un petit enfant qu'elles auraient trouvé.

Amusant, gentil de leur part, il se devait de montrer plus de volonté dans son comportement... Oh et puis un petit moment de chouchouttage n'a jamais tué n'est ce pas se dit il.

La dames le regardait, surement apercevant ses grimaces et mimique. Il lui adressa un large sourire.


Bon, je crois qu'on a assez attendu.
Le vertige va se dissiper rapidement, et mes forces reviendront bien vite.

C'est juste le contre coup d'une chute non prévu et non contrôlé.
La prochaine fois je tacherai de tomber d'une meilleur façon dit il en riant.

Pour les vivres je vous fait confiance, pour les habits nous trouverons aisément quelque chose pour moi en effet.
Pour le parcours, ne vous inquiétez pas. Médor saura me faire tenir en selle sans problème depuis le temps que nous voyageons ensemble. Enfin, a part quand je me prends des pierres riant doucement a nouveau.
Donc pas de problème, c'est en pleine action qu'on retrouve toute ses facultés n'est ce pas.

Euh tant que j'y pense.
Je vais devoir laisser certain de mes objets personnelle ici alors.
Je pense a mon épée au blason de mon fief. Cela fait trop voyant et je ne vais pas l'utiliser. Puis je le mettre dans un lieu sur chez vous je vous prie ?
Revenir en haut Aller en bas
Alandrisse

avatar

Nombre de messages : 956
Localisation : Sur les routes..
Date d'inscription : 02/09/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Dim 16 Nov 2008 - 16:08

Elle écouta l'histoire, écouter tout ce qu'elle pouvait faire pour le moment. Aller dans les bouges de Paris, voilà une idée qui lui fit grincer les dents. Il était bien connu que ces lieux, cette cour des miracles happait les personnes qui osaient y pénétrer. Et qu'ils détestaient aussi bien les nobles que les Ordres Royaux. Un sourire fugace vint accompagner cette pensée, il faudrait bien plus que se cacher derrière des vêtements, Dame Chance devrait aussi faire agir au sein de cette partie risquée. Sans nul doute qu'il ne reviendrait pas indem. Mais une soeur avait été enlevée, rien ne pourrait les arrêter, rien n'empêcherait le groupe d'arriver à leur but. Même si pour cela, il devrait croiser le fer contre toute la racaille des Miracles. Al regarda chacun des participants, sa marraine, Teïa, Alixe et enfin Ninja. Ils y arriveraient, ils avaient tous cette volonté de réussir.

Bon, je crois qu'Alixe a tracé les grandes lignes. Les chevaux nous attendent à l'extérieur.

Chacun savait ce qu'il restait à faire, réunissant les provisions, leurs affaires. Al attrapa le sac d'Alixe et lui jeta un regard qui voulait tout dire « ménage-toi et évite d'en faire trop ». Après l'épisode de l'écurie, certaines Dames avaient été plus touché que d'autres, des séquelles que sa soeur devrait supporter durant le voyage. Al se demanda encore pourquoi elle avait accepté sa présence, mais connaissant son caractère même le Tout Puissant lui-même ne l'aurait pas retenu.

Ninja a écrit:
Je vais devoir laisser certain de mes objets personnelle ici alors.
Je pense a mon épée au blason de mon fief. Cela fait trop voyant et je ne vais pas l'utiliser. Puis je le mettre dans un lieu sur chez vous je vous prie ?
Oui bien sûr, nous allons nous occuper de vos affaires. Au sein de la commanderie, il n'y aura aucun risque, je vous l'assure.

Un petit silence...

Messire, pouvez-vous marcher seul? Si ce n'est pas le cas nous vous aiderons... Je .. je tenais à m'excuser pour la blessure, mon geste ne vous était pas destiné.

Elle se reprit, decidemment, elle avait grand mal avec les excuses.
Revenir en haut Aller en bas
bitterly

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : Vendôme
Date d'inscription : 29/12/2006

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Dim 16 Nov 2008 - 21:11

Tout se passait très vite. Se préparer, soit, mais trainer, non !
Elle connaissait peu Teïa, encore moins Alixe, pas du tout Ninja.. Ce serait l'occasion de créer des liens.
Pour l'heure il fallait se depecher, voyager à cheval ne l'enthousiasmait guère... Elle n'était pas très douée même si depuis son intégration ici elle avait progréssé.
Mais ils étaient bien obligés, ils gagneraient du temps ainsi.

Elle observa tout le monde et.. Un peu brusque pour changer, elle prit donc enfin la parole.


Bon, on va pas s'répendre en excuses, nous sommes cinq, les prochaines heures seront fastidieuses alors on va s'dépêcher, pas se précipiter, se dêpecher !..
Des vivres c'est facile à trouver, nous sommes dans un ordre de Chevalerie, y'a tout ce qu'il faut.
Niveaux armes, vous encombrez pas, on va pas à la guerre non plus ! Une dague et/ou une épée suffira largement !
Precisa-t-elle alors que tout ce petit monde s'activait à réunir des provisions et tout ce qui leur serait utile.

Bitterly n'avait besoin de rien. Sa dague ne la quittait jamais. Son épée ? Mouarf elle s'en passerait ! Dans son sac, du pain sec, une gourde, une carte, de quoi écrire et quelques pièces. C'était assez pour elle. Son minimum survie si l'on pouvait dire ainsi.
Ses vêtements étaient normaux, banals... Elle revenait d'la salle d'entrainement et n'était donc vétue que de braies et d'une chemise usées. Sa dague, une vieille, entretenue soigneusement, toute simple. Ne manquait que son manteau.


Bon j'vais juste récupérer mon manteau à la caserne, j'vous rejoins.
On s'retrouve dehors au poste de garde ?
Revenir en haut Aller en bas
teia

avatar

Nombre de messages : 1179
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 18/04/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Lun 17 Nov 2008 - 0:27

Désolée, grave problème HRP, je n'ai pas pu être présente de la journée.

Teïa avait écouté les filles parler des préparatifs. Des vêtements passe-partout, c'était bon, elle avait son mantel sombre. Elle se dépêcha de remplir sa besace, du pain, de la charcuterie, des fruits. Elle avait ses couteaux sur elle comme toujours et l'épée au côté, sa gourde à la ceinture, elle était prête.

Oui prête mais prête pour aller où? Ah Rebaille, quelle idée elle avait eu et pourquoi? Pourvu qu'elle ne fasse pas de mal à Mys et où était Drizz, les avait-il suivi!

La soirée était bien avancée, dehors le ciel était noir, pas de nuages, ni de lune, il allait falloir partir avant que quelqu'un ne les aperçoive.

Teïa regardait leur groupe, Ninja n'avait pas l'air du même milieu qu'elle avec ses beaux habits, mais il avait l'air sympa quand même, Alixe était blessée au bras, pourraît-elle se défendre, puis Bitter et Al et enfin elle. Ils devaient se rendre à Paris à la Cour des Miracles.

Teïa n'y était jamais allé mais elle avait entendue tant de choses. La police ne venait que rarement dans ce quartier délabré et sombre. La Cour logeait des mendiants, des aveugles, des paralysés, des nains et toutes sortes de personnages tous plus répugnants les uns que les autres. La journée, ceux-ci se rendaient dans les plus beaux quartiers de Paris, et profitaient de leur laideur pour apitoyer les bourgeois, afin que ceux-ci leur donnent l’aumône.


Ils étaient enfin prêt à partir, en route pour le poste de garde retrouver Bitter.
Revenir en haut Aller en bas
Alandrisse

avatar

Nombre de messages : 956
Localisation : Sur les routes..
Date d'inscription : 02/09/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Lun 17 Nov 2008 - 22:43

Le groupe était prêt, du moins aussi prêt que possible en si peu de temps. Les vivres avaient été réunis, les lames étaient dans leurs fourreaux solidement attachés à leurs propriétaires, les excuses avaient été faites, il manquait... que manquait-il. La jeune femme resta fixe au milieu de la pièce, fermant les yeux pour se remémorer tout ce qu'elle devait prendre. Remuant la tête, parfois et .... dépose les affaires et se dirige droit vers une bouteille qui n'était pas remplie pas d'eau. Elle ouvrit grand sa besace et glissa le précieux objet dedans. Relevant la tête, elle regarda ses soeurs et Ninja, un sourire en coin.

Elle n'est pas pour moi... enfin si... enfin... quand on aura récupéré Mys, la bouteille de la victoire en quelque sorte ou un breuvage parfait pour nettoyer nos plaies. Je crains que nous aurons plus besoin pour la deuxième partie. Je crois que je vais m'arrêter de parler si je commence à nous démotiver. Euhhh Bitter, tu prends les affaires du Messire, comme tu vas à la commanderie.

Retourne à sa place de « départ », reprend les affaires et se dirige vers la sortie. Le comptoir passé, la Dame Blanche s'arrête de nouveau.

J'ai emmené les chevaux aux abords de la commanderie, loin du poste de garde pour éviter qu'on ne nous voit, d'où mon retard. Tu devrais nous retrouver facilement, va tout droit en sortant du poste de garde, vers l'arbre où je m'étais perchée.

Cette fois tout avait été dit, enfin elle l'espéra. Chargé comme elle l'était, ses pensées étaient plus dirigées vers son équilibre, que part le majeur partie du plan qu'il manquait à leur péripétie.
Revenir en haut Aller en bas
Ninjaturtel

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Aurillac en BA, et maintenant chez vous ^^
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Mar 18 Nov 2008 - 0:31

Ninja confia alors son épée au blason de Glénat au DB, il avait regardé ses provisions et avait fait part de ce qu'il avait besoin pour finir son sac en terme de nourriture et de boisson.

Il manquait plus que les habits qu'ils trouveront durant leur périple.

Sinon, un petit silence puis alors une question qui lui ai posé.
Peut il marché seul ? Ses forces revenaient de plus en plus rapidement, et son vertige se perdait aussi.
En même temps il restait assit donc pour sur qu'il n'allait pas le sentir le vertige. Mais bon, ça faisait un moment qu'ils discutaient et s'écoutaient donc ça devrait allez.


Ne vous inquiétez plus pour mon état, ni pour votre acte.

Il faut bien que les choses reprennent normalement, c'était qu'un coup a la tête après tout, j'ai juste une petite bosse mais rien de plus.
Les effets secondaires se sont estompé surement.

Et pour la blessure, ne vous excusez plus.
Ce n'était pas volontaire, restons en la.
Ceci dit, si vous voulez je peux vous entrainez au jet de cailloux dit il l'air taquin.

Bon sinon, je suis prêt également. La seul arme est ma masamune, je ne combat avec rien d'autre de mon côté.
Donc, je vous suis mesdames, et je vous remercie encore de m'avoir accepté parmi vous.

Un dernier sourire leur ai adressé, il se lève également et suivra ces dames pour l'aventure.
Bien sur son compagnon est et restera Médor, qui peut le remplacer de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
bitterly

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : Vendôme
Date d'inscription : 29/12/2006

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Les cuisines.   Mar 18 Nov 2008 - 0:45

Bitter acquiese, se saisit des affaires du messire et se dirige en trombe vers la caserne.
Hop elle met les effets dans un lieu approprié et sûr, rédige à la va vite un mot explicatif sur la nature des objets et le pourquoi de leur présence ici.
Puis elle cherche son manteau. Un peu plus de memoire lui servirait parfois...
Enfin elle le trouve, l'enfile prestement et cours vers le poste de garde ou doivent déjà l'attendre le petit groupe et leur chevaux.

Cela fait un moment qu'elle n'a pas monté Haya.
Elle espere que tout se passera bien...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les cuisines.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cuisines.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cuisines
» les cuisines
» [Cuisine] Manger comme à Westeros
» [cuisine] Talents Felynes
» [GUIDE] Monter la Cuisine 1-525

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre de la Dame Blanche à l'écu Vert :: L'entrée et les abords de la commanderie :: La barbacane :: La Taverne-
Sauter vers: