AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'ai la gorge sèche et le suspens à son comble.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gray.

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 22/05/2015

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: J'ai la gorge sèche et le suspens à son comble.   Dim 31 Mai 2015 - 15:44

À la suite de l'entretien, la brune suivit le chemin tout indiqué afin de se rendre en la taverne. Lieu qui ne pouvait, alors, que la tenter. Comment résister devant les fioles de vinasses que l'on pourrait lui présenter et le cognac qui semble cher au Capitaine et à d'autres? Elle se dit, qu'au moins, elle pourrait, éventuellement, se mettre une mine une fois qu'elle sera acceptée. Serait-ce de bon ton? Serait-ce convenable et acceptable? C'est un doute qu'il ne faut point oublier, c'est un fait certain. Aussi, elle poussa la porte de la taverne, prit place sur une chaise en l'attente du verdict terrifiant et fatidique, peut-être, de cet entretien qui était, toutefois, bien sympathique. Au moins, d'un côté comme de l'autre, qu'elle soit acceptée ou non, elle avait prit un certain plaisir à parler, parler, bavasser, comme souvent. Les femmes d'ici sont de douces femmes sérieuses et intelligentes, comme l'on en trouve rarement dans ces contrées qui n'acceptent que des femmes de petites vertus.

À sa place, et en l'attente, elle se trouva seule, visiblement, à moins qu'une personne ne se cache dans les recoins sombres de la taverne. Elle ne souhaita guère s'apitoyer sur son sort ou faire que preuve de patience et laissa sortir de sa légère besace un petit carnet ainsi que son nécessaire d'écriture. Une fois tout installé, tout disposé ça et là sur la tablée, elle prit le temps d'apposer quelques mots sur une écriture de douces courbes et d'une calligraphie parfaite, quelques éléments venants de sa pensée. Toujours en quête d'apprentissage.


Citation :
Un jour à la commanderie de la Dame Blanche,

Il est étonnant de constater par quelle ferveur les femmes d'ici, ces soeurs soudées à l'esprit sage et au tact légendaire, tentent de faire de leur mieux afin de donner la meilleure image qui soit. De grâce un système liant l'interrogatoire à des techniques impressionnantes de psychologie et philosophie, elles parviennent à essorer le cerveau des candidates. Cela permettant le meilleur des choix qui soit pour le bien de l'Ordre.
Rien ne semble être laissé au hasard.

Malgré une certaine forme d'intelligence que je puis avoir, moi de même suis tombée dans le piège des raisonnements poussés et de la délivrance de l'esprit pour alléger un peu le coeur, le corps et la tête. Si tant est que cela fait grand bien, il n'est pas évident que l'acceptation d'une femme aussi étrange et aussi caractérielle que moi, puisse se faire. Je ne puis dire, par ces techniques d'interrogatoire, si j'ai pu user de franchise ou bien d'avoeux purement fortuits.

L'on m'avait fait part de la façon dont je devais faire face à cet interrogatoire, devant me vendre. Je ne sais si je me suis vendue convenablement, j'en doute. Néanmoins, la partie essentielle étant de savoir reconnaître ses erreurs et de faire tout le nécessaire afin de se réhausser. Se reprendre. Se relancer comme il le faut pour son propre bien personnel. Je suis tout de même sûre de moi quant à la passion qui m'habite et sur ce que je pourrais apporter à cet ordre.

Sûre de moi grâce à ces interrogations que la Capitaine m'aura fait naître en mon esprit. Ce n'est pas un choix, c'est une passion. Une forte passion pour une discipline noble et humble à la fois. Il me faudra prendre note sur ces techniques psychologiques qui peuvent être utiles. Ou inutiles pour l'avenir qui se dessine à moi. Tout cela reste à voir. Mais cette sororité m'inspire et me fait m'interroger d'autant plus.

Il ne reste plus qu'à attendre.

Anne Mary aime à garder traces de ses interactions, des échanges qu'elle puisse avoir. Elle apprécie grandement pouvoir relire ce qui s'est déroulé, ce qui lui est arrivé. Ainsi, elle apprend toujours, continuellement et peut résoudre des erreurs, comprendre, toujours s'améliorer. Elle garderait trace de cela pour s'interroger toujours plus à fond sur sa vie, ses choix et ses idées. Ce n'était, peut-être, pas le lieu pour noter cela, mais cela avait le mérite de faire passer un peu le temps, d'occuper l'esprit sérieusement, comme il le faut. Elle referma alors son carnet qu'elle posa à côté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Elayne
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1216
Age : 27
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 02/11/2012

Mon personnage
Force:
0/255  (0/255)
Intelligence:
0/255  (0/255)
Charisme:
0/255  (0/255)

MessageSujet: Re: J'ai la gorge sèche et le suspens à son comble.   Lun 1 Juin 2015 - 11:51

[Salle du conseil]

Elayne ressortie de la salle, son rapport et ses différentes notes sous son bras. Elle avait expliqué le cas de la DiCésarini et son avis. Le conseil avait écouté avec attention son rapport et avait, la capitaine incluse, débattu sur le pour ou contre de son intégration. Biensur, la demoiselle n'était pas parfaite et nécessiterait certainement un temps d'adaptation. Mais le grade d'aspirante n'était il pas fait pour ça. Bien que le sondage ne fût pas long, il n'en était pas néanmoins un vote sans réflexion. La décision était tombée, il fallait maintenant l'annoncer à la jeune candidate qui devait l'attendre à la taverne...Allez Elayne, c'est ton travail !

[Taverne de l'Ordre]

La Capitaine, dans une tenue ni d’apparat ni négligée arriva donc dans la taverne et embrassa la salle du regard pour trouver la demoiselle. Elle ne mit pas longtemps vu le peuple qui se trouvait en ce lieu... Elle s'approcha donc de la demoiselle et commanda deux cognacs. Quoi ? Comment ça ce n'est pas sérieux de boire un verre maintenant. Après un entretien et une décision pareille, il fallait bien à la Cap un petit remontant. Elle posa le verre devant la noiraude et prit le sien

Je reviens donc de la salle du conseil comme tu dois t'en douter et nous avons pris une décision. Il te faut savoir, dans un premier temps, que toutes les blanches ainsi que les aspirantes se tutoient, quelques soient le grande ou le rôle, d'où notre credo, sœurs entre sœurs.

Un petit sourire s'afficha sur le visage de la Capitaine. Elle n'avait point été très fine dans sa façon de lui annoncer qu'elle était acceptée. Elle garda un peu le silence pour que l'information face mouche et bu une petite gorgée. Elle se racla la gorge et lui tendit une lettre

Lettre du Conseil a écrit:
Du Conseil de l'ordre de la Dame Blanche à l'écu vert,
A Anne Mary,

Votre entretien a reçu un écho favorable du Conseil, qui a décidé de voter à l'unanimité votre intégration en tant qu'Aspirante, premier pas vers un engagement complet.
Durant cette période, vous aurez loisir d'observer le fonctionnement de l'Ordre, de participer aux diverses activités ouvertes aux Aspirantes, et d'être observée en retour.
A l'issu d'une période d'évaluation, le Conseil décidera de vous promouvoir au rang d'Apprentie, et vous serez dès lors considérée comme Blanche à part entière, ou de prolonger votre statut d'Aspirante. Vous aurez également loisir à tout moment de décider que cet engagement n'est pas pour vous.

Vous êtes d'ores et déjà attendue à la Commanderie, munie de ce courrier.
Les premières obligations seront de nous donner ta mésange
Puis de signer le règlement et enfin de rejoindre salle d'accueil des nouvelles Aspirantes où vous aurez l'occasion de vous présenter à vos nouvelles sœurs d'armes.
Fait en la Commanderie, le 1 Juin 1463

Pour le Conseil,
Au nom de Sakurahime de Valrochelles, Grande Amazone

Le conseil s'accorde sur le fait que tu auras du travail pour parcourir la voie de la chevalerie, comme nous en avons tous. Tu entres pour l'instant en tant qu'aspirante de l'Ordre. Le rôle d'aspirante est de découvrir notre mode de vie, de trouver tes marques, de participer à notre vie finalement.

Elayne finit son verre, appréciant le goût subtil de cet alcool puis elle regarda la demoiselle, lui jetant un regard de côté. Laissant le silence pour laisser le temps à Anne Mary de digérer toutes ces informations, elle finit par se lever

Nous y allons ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gray.

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 22/05/2015

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: J'ai la gorge sèche et le suspens à son comble.   Lun 1 Juin 2015 - 19:44

Un bruit. La brune tourna la tête et vit Elayne et des notes sous le bras. Anne se leva, comme par courtoisie pour l'accueillir. Sans laisser tout cela transparaître, la jeune femme était stressée. Un refus aurait été un déshonneur. Un déséquilibre total pour son psyché intérieur. Quelque chose d'affreux à laquelle elle n'était pas réellement préparée, malgré tout ce qu'elle aurait pu à dire. Néanmoins, le stress fut tout de même de courte durée lorsque la Capitaine commanda deux cognacs. Si, cette dernière, avait compris, seulement, que Gray ne pouvait boire sans que sa proposition ne soit acceptée, alors c'est qu'une bonne nouvelle était apportée.

Elle regarda donc le verre, puis l'esquire dans les yeux. La phrase qui suivit laisse retomber la femme dans son siège. La tempétueuse écouta. Contrairement à son habitude ses lèvres étaient closes. Et, enfin, libération. Ou presque. Même si le doute pouvait être encore à son comble et qu'une possible tyrannie sadique aurait pu s'installer, il est des faits qui indiquent là que sa candidature à l'ordre fut acceptée. Parler, ainsi, de sororité et de tutoiement en entendant se faire tutoyer de la sorte après un vouvoiement de rigueur, rien ne pouvait présager de mauvais signes.

Il lui fallut un petit temps, qu'Elayne laisse avant de lui tendre un parchemin. Parchemin qu'elle prit sans attendre et le déroula pour prendre connaissance des faits. "Écho favorable" sonna tout aussi favorablement en son esprit. Tant et si bien qu'elle prit son godet de cognac et lui vida cul sec, d'une traite. Ce n'est réellement pas convenable, mais elle avait soif. Fort soif. Elle allait s'évanouir tant sa gorge pouvait brûler. Ça fait du bien par où ça passe, et c'est avec sourire qu'elle prit son carnet, avant toute autre chose, pour y inscrire un "acceptée" à la suite de son texte. Elle referma le carnet et s'approcha d'Elayne avec un grand sourire.

-«C'est un Grand Honneur et une immense joie que de me faire accepter au sein de votre Ordre. Je vous... te remercie de la confiance octroyée, je m'en montrerais digne à jamais. Allons-y!»

Et elle se dirigea vers la porte. S'arrêta. Se retourna.

-«Hm. Après toi.»

Effectivement, elle ne connaît le chemin, ce n'est pas très, très pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'ai la gorge sèche et le suspens à son comble.   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai la gorge sèche et le suspens à son comble.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le reveil du loup.
» metre en soutien-gorge l'avatar féminin!
» Mise en cale sèche du Porte avions classe Graf Zeppelin
» FNM de Novembre Droit à la gorge
» Un mal de gorge ... Cela ne pouvait pas mieux tomber ! --'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre de la Dame Blanche à l'écu Vert :: L'entrée et les abords de la commanderie :: La barbacane :: La Taverne-
Sauter vers: