AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 une bière, un mariage, pas d'enterrement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sofio



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: une bière, un mariage, pas d'enterrement   Mer 26 Jan 2011 - 22:04

Elle avait suivit le chemin indiqué par la gardienne de la herse, nul besoin de demander a pierrot si il venait, il lui avait déjà emboité le pas, en reniflant tous le long du couloir, elle s'était demandé si l'émotion le gagnait ou si il avait choppé une allergie a la mousse, toute façon, nul besoin de s'inquiéter sur son état de santé, vu ce qu'il arrivait a manger chaque jour, il devait s'être auto -immunisé de bien de maladies.

Elle s'installa au fond de la taverne, en commandant une choppe, évidemment il prit place en face, il avait le regard un peu fou de celui qui découvre, longeant les couloirs elle avait eu droit a une pause de mauvaises odeurs, mais la......


Bon pierrot faudrait peut être que tu prennes une table plus loin ta douce va arriver et vous avez certainement pleins de choses a vous dire, depuis le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Baile
Grande Amazone


Nombre de messages : 6743
Age : 41
Localisation : On the road again
Date d'inscription : 08/07/2008

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: une bière, un mariage, pas d'enterrement   Sam 29 Jan 2011 - 17:19

(hrp: comme précisé ailleurs, l'arrivée de sofio a lieu après les deux autres "présences" en tav', d'où l'omniprésence de ma baile ^^)


Oh non pas lui encooooore! t'ain mais j'ai fait quoi au bon dieu moi!

C'était le cri du coeur qui sortit spontanément d'entre ses lèvres quand on vint lui annoncer qu'elle était attendue à l'entrée par un certain Pierrot, et que le page ajouta avec un gloussement contrôlé, il n'était pas suicidaire le gamin, que ledit Pierrot voulait l'épouser. Elle a demandé par simple curiosité s'il y avait une certaine Sofio avec lui, et quand la réponse affirmative lui parvint rapidement, elle marmonna dans sa barbe.

Tu m'le paieras, l'Auvergnate, tu m'le paieras j'te jure...

Elle écarte assez rudement le page qui bloquait un peu le seuil, mais ne s'en rendit pas compte dans son énervement. Refermant son bureau à clé, elle posa le font contre le bois frais et soupira très longuement, presque pour se donner du courage.

J'peux partir?

Le jeune garçon encore à ses côtés la sortit de sa morosité. Elle le regarda et se demanda machinalement pourquoi il grimaçait comme ça. Elle se contenta de hocher la tête comme réponse, et le gamin fila sans demander son reste, non sans lui avoir balancé, un peu goguenard.

Faut pas vous mettre dans cet état hein? L'mariage, c'est bien, z'allez voir!

Maigre vengeance de la brusquerie de la Baile, qui faillit quand même faire hurler à mort la jeune capitaine. Un rictus au bord des lèvres, elle se rendit à la taverne comme on allait à l'abattoir. Passant près du poste de garde, elle vit le visage encore moqueur d'Andaine et de Pherea, et les poignarda toutes deux d'un regard plus que noir. 'fin si ça existe. Devant la taverne, elle se fit la réflexion qu'effectivement il ne fallait pas qu'elle se mette dans tous ses états, et qu'elle allait juste botter le fondement de ce crétin et lui dire de ne jamais remettre un pied à la Commanderie, même en rêve!

Remontée à souhait, elle poussa brutalement la porte et marcha jusqu'au milieu de la pièce. Sofio et son comparse étaient encore en train de discuter. Elle les rejoignit, plissant le front et tout ce qui pouvait être plissé, histoire de bien montrer qu'elle était en colère.

'lut Sofio. Il fout quoi ici, ton "copain"? C'est quoi cette absurdité de mariage?

Non, même pas un regard pour toi, le morveux. Prends ça dans ton moral tiens!

_________________

I never saw a wild thing feel sorry for itself. A little bird will fall frozen from a bough without ever having felt sorry for itself.
Revenir en haut Aller en bas
sofio



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: une bière, un mariage, pas d'enterrement   Mar 1 Fév 2011 - 11:35

Il jubilait en se trémoussant, pas sur qu'il comprenne vraiment tout parfois, têtu comme une bourrique et si limité d'esprit, son pauvre cerveau ne pouvait enregistrer qu'une donnée a la fois, et celle ci était de trouver Baile pour se la marier, alors elle n'insista pas pour qu'il change de place, le sachant d'ores et déjà occupé dans son esprit étroit en train de préparer sa lune de noce, et sa nuit de...... penser a cela lui fait monter le dégout, elle préfère vider sa choppe d'un coup et déglutir le liquide qui lui brule l'estomac.

Un bruit sourd de porte qui s'ouvre, pas le temps de se retourner qu'une Baile a l'air soucieuse était devant eux, voila un petit moment qu'elle ne l'avait plus vu, les semaines, les mois passent, les gens changent parfois, elle lui trouva un air ridé, plissé, c'est cela les soucis des grands groupements a diriger, ca file des rides.


'lut Sofio. Il fout quoi ici, ton "copain"? C'est quoi cette absurdité de mariage?

Bjour toi, fin copain c'est un grand mot hein, compagnon de route parfois,dénicheur aussi de champignons de bois, il a l'odorat pour, mais copain hum... faut pas pousser hein, puis a ses yeux je n'existe plus, depuis qu'il t'a rencontré il ne parle plus que de toi, te voit partout, t'imagine partout, il pense qu'a toi, hier il m'a même dit qu'il était en période de rut, alors tu vois......

Puis c'est pas un mauvais bougre, regarde il a le poil brillant, l'œil vif, en l'éduquant un peu tu pourrais peut être...

Elle coinça ses lèvres entre elles, le temps de son discours, le front de Baile s'était encore plus plissé, puis après tout elle était venu voir Nanny , elle, les deux n'avaient qu'a s'arranger entre eux, l'amour parfois n'a pas de sens, il suffisait d'une étincelle, elle glissa un œil a Pierrot en insistant, attaque mon gros, la princesse de tes rêves est la présente...


Sinon, tu vas bien? je suis venue voir Nanny je désespère pas de la voir, une taverne elle doit bien venir de temps a autres.
Revenir en haut Aller en bas
pierrot-le-fou



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: une bière, un mariage, pas d'enterrement   Mer 2 Fév 2011 - 2:11

Ce pas, ce pt'it déhanché, elle arrivait d'un pas sure et preste vers lui, c'était bien vers lui qu'elle courrait si vite, il aurait tendu les bras elle aurait fondu dedans, venir s'y perdre sentir le dessous de ses aisselles et s'enivrer du bonheur que dégage sa sueur.

Et cette façon coquine de pas s'adresser directement a lui, il était pas dupe le pierrot , il avait bien vu le regard en coin, elle en rêvait et Pierrot était fait pour elle, il en était certain a présent, il pouvait sentir son cœur a travers la chemise, ce cœur qui cognait a tout rompre comme le boucher fracasse le crane du bœuf, débordant d'amour son estomac noué, sa bouche sèche il lâcha un petit vent en prenant soin de serrer les fesses pour en atténuer l'odeur, c'est l'air amoureux qu'il leva la tête vers elle, lui dévoilant son sourire édenté.


Prin'cesse c'est toi

Peut être a cause de l'odeur qui commençait tout doucement a remonter longeant son torse et sortant par le col de sa chemise, peut être a cause de sa raideur coincée entre ses cuisses, mais n'y tenant plus il se leva d'un coup la table vacilla, le godet de bierre oscilla dangereusement vers sa douce promise, son sang ne fit qu'un tour, hésitant entre sauver son godet ou sa belle, souvent la , que la vie défile devant nos yeux, pour lui sa vie se résuma a l'apparition d'une chèvre nommé belle, tous deux en avaient fait des choses en se roulant dans la paille, quand elle mit bas , un beau matin du printemps, les villageois lui demandèrent de reconnaitre sa paternité, mais ca des marmots ...même si c'était pas vraiment des vrais de vrais, jamais il n'aurait pu.Cette fois ci, l'affaire étant presque dans le sac, il s'empara d'un geste viril du verre le porta a sa bouche pour le vider d'une traite, s'ensuit alors un rot majestueux, provenant du fond de ses entrailles.

Rheeeeeeee je t'aime comme je respire épouse moi !! je te rendrais heureuse, on ira vivre en haut de la montagne, tu pourras courir nue dans la vallée, je ferais le cabri en te sautant!! baile épouse moi regarde j'ai écrit ton nom sur un morceau de ruban que j'ai cousu sur mon coeur.

Il arracha sa chemise en l'ouvrant en grand, dévoilant son ventre rebondi, sur lequel des trainées de sang résidait encore, plus haut dans le creux du thorax un morceau de tissu moitié purulent sanguinolent semblait sortir de sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Wonderanny
Amazone d'honneur


Nombre de messages : 2710
Localisation : Montpensier / Bourbonnais Auvergne
Date d'inscription : 29/12/2006

Mon personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
254/255  (254/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: une bière, un mariage, pas d'enterrement   Jeu 10 Fév 2011 - 2:56

Un page, une Blanche et maintenant un billet… naméo ! Oui Oui elle avait compris, elle était attendue ! Naméo ! L’interrogation était… pourquoi n’a elle que deux bras ? Mieux… pourquoi n’aurait elle pas une jumelle pour donner le change ? Sauf que là, quoi qu’il en soit, il s’agissait de Sofio et jumelle, truc déguisé ou autre, ça ne pouvait pas l’faire ! Dommage oui dommage, mais avec cette femme elles se connaissent depuis bien trop longtemps pour que cela ne se fasse.

Laisser en plan tous les « trucs » plus ou moins urgents et importants pour aller la rejoindre : ça pour le coup, c’était assez rare mais l’exercice ne lui déplaisait pas. Une amie… Un p’tit remontant… un bon feu… des Blanches… quoi de mieux pour reprendre quelques couleurs, quelques nouvelles motivations !


Baile épouse moi regarde j'ai écrit ton nom sur un morceau de ruban que j'ai cousu sur mon coeur.

Voilà les mots qu’elle entendit en franchissant le seuil de ce lieu qu’elle ne fréquentait plus depuis longtemps.

Le sourcil se fronce avant que d’amorcer le dernier pas vers sa vassale tout en gardant un œil des plus attentif et observateur sur le… l’homme, puis sur Baile avant que de se reconcentrer sur Sofio.

Le sourcil se fait interrogateur, voir inquisiteur, mais polie, la question attendra...


Bonjour Soso ! Contente de voir ici. Comment vas ?
Revenir en haut Aller en bas
sofio



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: une bière, un mariage, pas d'enterrement   Dim 13 Mar 2011 - 0:26

La main de fer, dans le gant de velours....c'est toujours la même phrase qui lui revient quand elle retrouve nanny, les souvenirs nostalgies du temps passé, et des anecdotes en pagaille encore ancrées dans sa tête pour toujours, elle jette un oeil sur Pierrot il semble pas le moins du monde impressionné par la grande dame en face de lui, il n'a d'intérêt que pour baile, il joue l'amoureux transit, et l'ex libertad se fait désirer, peut être que les laisser en tête en tête n'est pas une bonne idée, mais pour l'instant elle est heureuse de voir Na nny, sa marraine, sa suzeraine.

Nanny, je suis heureuse enfin...tu ne changes pas, toujours aussi radieuse, aussi rassurante tu brilles comment ca j'en fais trop? j'ai tant de choses a te dire, te raconter il fallait que je vienne te voir, me repentir peut être de pêchés en inventer si il le faut qu'importe, te parler surtout....


Des choses a lui dire, des aventures parfois pas roses, des chemins de traverse et des grandes joies, cela en faisait pas mal a rattraper, elle croisa le regard de sa marraine, comme pour la réconforter en pensées...mais non nanny..t'inquiètes mauvais moment parfois , et oui je dérive comme un bateau sans amarres, mais j'ai toujours gardé le cap.

Veux tu que nous restions ici? ou ailleurs... pierrot toute façon est entre de bonnes mains je crois et il nous faudra un temps incertain, pour nous.. as tu ce temps d'ailleurs?



(hrp désolé eu soucis médical)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une bière, un mariage, pas d'enterrement   

Revenir en haut Aller en bas
 
une bière, un mariage, pas d'enterrement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une bière, un mariage, pas d'enterrement
» [RP] Mariage d'Espoire d'Amilly et Jean Zwyrowsky
» La bible de la bière
» Mariage de Gian5 et Lionix
» Mariage de Hérisson53 et Sakurahime à Montluçon - 05/09/1457

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre de la Dame Blanche à l'écu Vert :: L'entrée et les abords de la commanderie :: La barbacane :: La Taverne-
Sauter vers: